La nécessité de protéger ses enfants en voiture

Protéger ses enfants était admis par les parents soucieux en même temps du bien-être et de la sécurité de leurs enfants bien avant le caractère obligatoire du siège enfant figurant au code de la route. Si les premiers sièges bébé étaient un tant soit peu compliqués à installer, s'ils étaient plutôt inconfortables quand ils étaient utilisés pendant de longues heures de trajets, aujourd'hui la technologie a considérablement évolué, les sièges auto sont très étudiés pour une ergonomie parfaitement adaptée à la physionomie des enfants selon leur âge, leur confort est absolu mais surtout la sécurité de leurs occupants est renforcée par de nouveaux dispositifs tels que les boucliers d'impact. Les très nombreuses études ont largement démontré qu'au premier âge, l'enfant est plus sécurisé s'il voyage dos à la route, mais lorsqu'il aura un peu grandi et qu'il sera face à la route, la meilleure des protections est avérée par un bouclier adapté.

Pourquoi et quand opter pour un siège auto avec bouclier ?

Le siège auto bouclier présente non seulement l'avantage de la sécurité totale de l'enfant, mais il l'empêche également de basculer trop rapidement vers l'avant en cas de choc en préservant ainsi ses vertèbres cervicales quand son corps s'enroule en douceur autour du bouclier au lieu d'être projeté violemment en avant. Les matériaux particulièrement étudiés du bouclier d'impact amortissent très efficacement les chocs parce qu'ils ont une grande capacité d'absorption de l'énergie. L'installation d'un siège Cybex ou d'un siège Kiddy par exemple sont très faciles et très rapides à installer, ils sont soit posés simplement sur la banquette de la voiture soit fixés. La ceinture de sécurité passe le long du bouclier et se verrouille comme d'habitude. S'ils ne sont pas fixés, il suffit de veiller à boucler la ceinture quand le siège n'est pas occupé par un enfant afin d'éviter qu'il soit projeté dans l'habitacle pendant le trajet. On peut utiliser très tôt les sièges avec bouclier d'impact en choisissant ceux du groupe 1 adaptés aux enfants de 9 à 18 kg qui sont en général de petite taille alors que les sièges du groupe 1-2-3 s'utilisent avec le bouclier jusqu'à 18 kg puis, au-delà de ce poids, s'adaptent en rehausseur avec dossier. Le siège auto Pallas ou le siège rehausseur Kiddy sont des exemples de sièges auto évolutifs qui s'adaptent aux enfants dès trois mois jusqu'à l'âge où ils sont capables de rester en place avec une ceinture traditionnelle à trois points pour adulte. Cet âge est variable d'un enfant à l'autre en fonction de sa morphologie et de sa capacité à comprendre le danger qu'il y aurait à se détacher pendant la conduite.

La législation pour les sièges auto

En France la législation concernant le transport des enfants dans les voitures de tourisme prévoit l'utilisation d'un siège auto d'abord puis d'un rehausseur jusqu'à l'âge de dix ans ou jusqu'à ce qu'ils aient atteint une taille de 1m35 à 1m50 s'ils sont plus jeunes. Les enfants doivent aussi prendre place à l'arrière du véhicule et ce n'est qu'à l'âge de dix ans qu'ils peuvent monter à l'avant. Il est à noter qu'à partir du 18 avril 2019 une nouvelle mesure entrera en vigueur qui prévoit que les enfants devront se trouver dans un siège auto adapté jusqu'à l'âge de neuf ans ou jusqu'à ce qu'ils aient atteint une taille d'au moins 1 m 45. Ces dispositions qui peuvent paraître contraignantes ont néanmoins fait leurs preuves en matière de sécurité routière pour la protection des plus jeunes et sont le fruit de longues études qui ont porté sur les conséquences fâcheuses des accidents de la route afin d'affiner toujours plus les meilleures protections.