Le hoquet est un symptôme habituel chez un nourrisson. Cependant, il peut être irritant aussi bien pour l’entourage que pour le bébé lui-même. Raison pour laquelle les parents essayent généralement tout et n’importe quoi, afin de l’arrêter. Il est toutefois essentiel de comprendre que le système digestif de votre petit n’est pas encore mature. Alors, il est normal qu’il subisse le hoquet de temps en temps. Il est tout de même possible de prévenir ce dernier, tout en tenant compte du métabolisme de bébé, pour agir efficacement.

Bébé a le hoquet : est-ce grave docteur ?

Les crises de hoquet de votre nouveau-né vous déconcertent, alors que cela n’a rien de nouveau pour lui. En effet, il en avait déjà lorsqu’il était encore dans votre ventre, mais ses spasmes étaient plutôt causés par le liquide amniotique. Il pouvait en boire de travers lorsqu’il s’entraînait à la déglutition. La question qui vous taraude maintenant c’est : est-ce que le hoquet est grave pour votre nourrisson ?

En fait, la réponse est que le hoquet bébé ne constitue pas un signe de mauvaise ni de bonne santé. Bien qu’il puisse vous être consternant de voir votre tout-petit s’insurger à chaque spasme, rassurez-vous toutefois, car il n'a pas du tout mal. Même lorsqu’il pleure parce que la crise persiste, soyez tranquille. Il vagit plutôt en raison de son impatience et non parce qu’il a mal. Si le hoquet survient au moment où il mange, le mieux serait de le laisser continuer de se nourrir, s’il le souhaite. Ne vous inquiétez pas ! Il ne risque aucunement de faire une fausse-route.

Vous pouvez évidemment essayer de limiter la récidivité des crises, mais la meilleure solution demeure la patience. Au fil des mois, ce genre de spasme va effectivement disparaître tout seul, lorsque le système digestif de bébé sera plus mature. En revanche, si le hoquet est trop répétitif, empêche votre enfant de dormir et est suivi de fièvre ou de régurgitation, le mieux serait d’en parler immédiatement au pédiatre du petit.

Pourquoi mon bébé a le hoquet ?

Vous savez maintenant que le hoquet nourrisson est très fréquent, même chez le fœtus. Cela survient généralement après les repas, puisque votre bébé peut aussi avaler de l'air lorsqu’il prend son biberon. Ce qui va alors causer le resserrement du diaphragme. À noter que le hoquet peut durer jusqu’à une demi-heure. Mais quelle en est la vraie raison ?

En fait, c’est assez simple. Le système digestif de votre nourrisson n’est pas encore tout à fait mature. Son estomac s’élargit lorsqu’il est rempli de lait. Ensuite, celui-ci se dilate. C'est cette action qui peut alors provoquer la contraction du diaphragme. Cependant, durant les premiers mois d’existence de bébé, un tel mécanisme n’est pas encore parfaitement précis. Le nerf phrénique réagit d’une manière excessive face aux stimuli, a fortiori quand il est excité par l’estomac. Ce qui engendre donc les crises de hoquet lors du métabolisme. Quant aux petites contractions caractéristiques, elles sont notamment provoquées par la brusque fermeture des cordes vocales, après chaque spasme.

Comment stopper le hoquet de son bébé en quelques étapes ?

Une fois qu’il est installé, il est malheureusement difficile de faire passer hoquet bébé. La patience reste en effet le meilleur des remèdes. Les crises finissent généralement par se dissiper d’elles-mêmes, bien qu’elles puissent s’éterniser. Néanmoins, il est possible de stopper rapidement le hoquet de bébé, en quelques étapes.

Pour ce faire, allongez votre tout-petit à plat ventre, entre votre coude et votre poignet. Bercez-le tout doucement, puis donnez-lui une cuillérée à café d’eau légèrement fraîche. Appuyez très légèrement sur sa colonne vertébrale ainsi qu’au bout de son épaule, avec votre index, en effectuant des mouvements circulaires. Cela devrait faire l’affaire !

Par ailleurs, si votre enfant a plus de deux mois, vous pouvez essayer de déposer une once de citron pressé sur sa langue. Ainsi, le petit retiendra légèrement son souffle en raison du goût acidulé. Ce qui permettra à son diaphragme de mieux se détendre.

Ce qu'il ne faut surtout pas faire quand bébé a le hoquet

Bébé a le hoquet. Des tas d’informations vous sont donnés, que ce soit sur le Net, dans les magazines ou dans les forums. Pourtant, certaines idées reçues sont absolument à éviter, car elles ne peuvent être que néfastes pour votre enfant. Il est effectivement mieux de toujours prendre des précautions, puisque chaque bébé réagit différemment aux remèdes proposés. De ce fait, il est préférable d’éviter de :

  • Faire boire de l’eau gazeuse à votre tout-petit. Bien que cela semble se révéler une bonne idée, il est tout de même prudent d’éviter à son petit estomac de s’irriter encore plus. A fortiori, avec des bulles de gaz ;
  • Divertir votre enfant en feignant de déposer un objet au-dessus de sa tête, dans le but qu’il le regarde. Cette pratique est tout simplement inutile. D’autant plus que cela n’a aucun effet efficace sur le hoquet ;
  • Boucher son nez pour faire passer le hoquet de bébé. Cette méthode peut être utile chez les adultes, mais chez un nourrisson, il en est autrement. En effet, cela pourrait provoquer son asphyxie ;
  • Lui faire peur, afin qu’il retienne sa respiration. Une fois encore, cela constitue une méthode éventuellement efficace chez un adulte. Chez un bébé, par contre, cela n’engendrera que des larmoiements.