S'il y a bien un vêtement pour hommes qui a su traverser le temps tout en conservant sa fonction originelle, c'est bien le débardeur, aussi appelé marcel. Si certains voient le débardeur comme un vêtement simple, décontracté et fonctionnel, d'autres le voient comme un vêtement sensuel grâce à son décolleté et à son élasticité épousant à la perfection les formes de celui ou de celle qui le porte. Ce que vous ne savez pas, c'est que derrière ce vêtement a priori simple en apparence, se cachent plus d'un siècle d'histoire et toute une évolution de mœurs. Apparu au début du XXe siècle, le débardeur a su s'imposer dans l'univers de la mode et a acquis aujourd'hui une grande notoriété aussi bien chez le public masculin que chez le public féminin. Bien qu'il ait acquis un statut de vêtement de culte, il suscite parfois la controverse. Faisons une petite rétrospective historique sur le débardeur.

Quelle est l'origine du débardeur ?

Le débardeur a vu le jour sur le dos des dockers dans les Halles de Paris et de ses conditions de travail hostiles à la fin du XIXe siècle. À cette époque, les ouvriers de chantier portaient des pulls en laine à manches longues, considérés comme étant l'ancêtre du marcel vêtement, pour travailler. Jugés par les manutentionnaires comme étant trop étriqué pour charger et décharger les marchandises, ils ont pris la décision de donner un coup de ciseaux dans les manches de leurs pulls en laine. Ce coup de ciseaux leur a conféré plus de liberté et une certaine aisance dans les mouvements de leur bras. Cette idée a complètement séduit Marcel Eisenberg, qui était non seulement le propriétaire d'une bonneterie à Roanne, mais cet homme était aussi un visionnaire à son époque. Sous le charme, celui-ci entame la production industrielle de ce maillot de corps et le commercialise sous cette nouvelle apparence, à qui il a donné son prénom. Répondant aux besoins des ouvriers à l'époque par sa légèreté et ses propriétés absorbantes, ce vêtement mythique rencontra un succès imminent et fulgurant au début du XXe siècle. Raison pour laquelle la ville de Roanne est connue comme étant le fleuron mondial du débardeur. Un savoir-faire exceptionnel et un héritage familial transmis de père en fils, qui a acquis une notoriété de fer au fil des années et qui propose un large choix de débardeur de qualité supérieure.

Tout en conservant les mêmes critères fonctionnels, le statut de ce vêtement de métier a bien évolué au fil des années. Il faut savoir que le marcel est un vêtement indissociable de tous les métiers exigeant des manipulations physiques. Très prisé par les ouvriers, le portant sous leur chemise ou encore par les soldats l'emportant dans leur paquetage de guerre, le débardeur a longtemps été destiné à la gent masculine avant de quitter son statut de sous-vêtement et d'être ce qu'il est aujourd'hui, un vêtement avant-gardiste unisexe.

Le débardeur : un vêtement unisexe

Le débardeur s'est largement démocratisé grâce au cinéma étant donné que les acteurs comme Bruce Willis arborait fièrement un débardeur mode dans Die Hard ou encore Robert de Niro qui le portait dans le film Raging Bull. Les stars de la musique comme Freddy Mercury ont aussi contribué à la popularisation du marcel.

Le marcel est aujourd'hui un vrai symbole de modernité, porté non seulement par les hommes, mais aussi par les femmes et les enfants, toutes générations confondues. Que vous le portiez en dessous de votre chemise ou pas, en extérieur ou en intérieur, le marcel vous offre une multitude de combinaisons vestimentaires, look urbain casual, style décontracté, classe, sporty ou rock.