La diversification alimentaire fait partie des grandes étapes dans la vie de votre bébé et dans son évolution. En l’initiant à de nouvelles expériences en matière d’alimentation, vous l'éveiller tout en lui apprenant à aimer de nouvelles saveurs. Votre enfant se familiarisera notamment petit à petit avec les aliments que vous introduirez, tant et si bien qu’il prendra plaisir à les manger. Voici donc ce que vous devez savoir.

Quand commencer la diversification alimentaire ?

Avant toute chose, la diversification constitue un passage progressif d’une alimentation uniquement composée de lait à un régime beaucoup plus varié. Pour votre bébé, la diversification alimentaire va bien au-delà d’une simple stimulation gustative. En effet, cette étape permettra aussi d’éveiller son sens du toucher, de la vue et de l’odorat. Mais quand commencer cette diversification ?

De sa naissance jusqu’à ses 4, voire 6 mois révolus, votre enfant doit exclusivement se nourrir de lait maternel ou de biberon. Ce sera donc après cet âge que vous pourrez progressivement intégrer certains aliments à son régime. Il est à noter que ce passage du lait au premier repas de bébé constitue un grand changement dans sa vie. C’est pourquoi il est essentiel d’y aller petit à petit. De plus, il faudra absolument respecter l’âge de votre petit ainsi que le type de nourriture qu’il peut manger.

Quels sont les premiers fruits à donner à bébé ?

En matière de diversification alimentaire bébé, l’introduction des fruits doit toujours se faire après celle des légumes. Les tout-petits ont généralement tendance à avoir plus d’appétence pour le sucré. Alors, si vous commencez directement avec ce dernier, votre enfant aura certainement du mal à aimer les légumes. Mais quels sont les premiers fruits à donner à bébé ?

Une fois par jour, vous pouvez lui proposer une compote de fruits. Celle-ci est à préférer bien lisse et faite par vous. Privilégiez notamment les fruits classiques comme la banane, la pomme, l’abricot, la prune, la poire, la pêche, la cerise ou la framboise. Ce ne sera qu’à partir de 6 mois que votre enfant pourra manger des fruits crus. Veillez toutefois à bien les laver, les éplucher et les mixer. Optez également pour des fruits locaux, biologiques et surtout de saison, tout en évitant les produits exotiques et allergisants.

Quels sont les premiers légumes à faire goûter à bébé ?

Vous aurez alors compris qu’il est toujours mieux de commencer la diversification de l’alimentation bebe par les légumes et d'attendre au moins 2 semaines pour les fruits. Ainsi, vous n’aurez aucun mal à donner des légumes à votre bébé durant l’heure du déjeuner. Néanmoins, il vous est conseillé de vous limiter aux aliments faciles à digérer, bien cuits à la vapeur et subtilement mixés.

De ce fait, commencez par des carottes, des courgettes, des laitues, des cressons, des betteraves, des poireaux, des haricots verts, etc. Avec un peu de pommes de terre en purée. L’idéal serait de faire goûter un légume par jour à votre enfant, pour qu’il prenne le temps de s’adapter et d’apprécier de nouvelles saveurs. Par contre, les légumes qui sont difficiles à digérer (oignons, choux, poivrons) sont à éviter durant cette phase.

Quel est le calendrier alimentaire d'un bébé ?

Vers ses 4 ou ses 6 mois, votre bébé va progressivement passer à une alimentation diversifiée. Introduisez alors, en premier, des aliments riches en fer suivis de produits nutritifs et variés. Le lait de vache ne devrait par contre pas être introduit avant les 9, voire les 12 mois de votre petit. Découvrez d’ailleurs ici un calendrier diversification alimentaire bébé pour vous aider.

À 4-6 mois, la diversification doit se faire progressivement, car les repas bebe passeront de 5 à 4 par jour. Le matin et le soir, donnez-lui dans un biberon 180 ml d'eau avec 6 mesures de lait infantile, puis 2 cuillérées à café de céréales glutineuses. À midi, ne rajoutez plus de céréales à son biberon. Donnez-lui également 2 cuillérées à café de légumes cuits et finement mixés. Redonnez-lui du biberon au goûter.

À 6-8 mois, vous remplacerez le déjeuner lacté par un repas à la cuillère. De ce fait, le matin, proposez à votre enfant 180 ml de biberon et 4 ou 5 cuillérées à café de céréales glutineuses. À midi, réalisez une purée de pommes de terre, de l’œuf, des légumes et du poisson. Puis donnez-lui une compote de fruits variés et bien cuits, en guise de dessert. Au goûter, ce sera 180 ml de lait infantile. Et le soir, vous y ajouterez des céréales aux légumes avec gluten.

À 8-10 mois, vous pouvez augmenter la quantité de lait et de céréales infantiles. Au petit-déjeuner, ce sera donc 240 ml d’eau et 8 mesures de lait, avec 6 ou 7 cuillérées à café de céréales. Au déjeuner, vous avez le choix entre une purée de pomme de terre cuite à la vapeur et quelques cuillérées de petites pâtes ou de riz cuits et mixés, avec des légumes, de la viande ou du poisson. Un petit pot de fruits variés fera l’affaire au dessert, mais vous pouvez également lui donner un peu de bananes bien mûres et écrasées. Au goûter, ce sera 240 ml de biberon. De même le soir, mais avec un petit pot de légumes.